Article

le CR de l'atelier-débat sur les nouveaux enjeux de l'intégration

Un regard croisé sur les enjeux de l'intégration

Le 21 novembre, se déroulait dans les magnifiques locaux de HemanMiller France, un atelier débat sur le thème des nouveaux enjeux de l’intégration. Cet événement, co-organisé par Les groupes ANDRH Paris 16 et Paris Lafayette, le collectif de coach ‘step in co’, et Herman Miller, fut l’occasion d’un partage fructueux entre professionnels de différents horizons : RH, stratégie d’aménagement d’espace et accompagnement des compétences individuelles et collectives.

Le dispositif imaginé et opéré par le collectif ‘step in co’ était structuré en une série d’ateliers de partage d’expériences et de réflexion à partir du témoignage de Jérémy FERRANT DRH de la société EssPairRH.

L'intégration : un moment critique dans un contexte de pénurie.

Dans un contexte de pénurie de talents, d’évolution des attentes des jeunes professionnels, de communication omniprésente qui donne à voir à l’intérieur de l’entreprise (notation par les salariés de l’ambiance de travail entre autres choses), la phase d’intégration d’un nouveau collaborateur apparaît comme particulièrement critique.

Après des témoignages autour de différents dispositifs et supports institutionnels facilitant l’intégration (livret d’accueil, préparation du poste de travail et du package d’entrée, parcours ou séminaires spécifiques animés par des pairs et/ou des cadres dirigeants), l’accent a été porté sur le fait que la personnalisation de l’intégration, et donc son effectivité, était de la responsabilité et de la compétence de la ligne managériale et plus spécifiquement encore du manager en ligne directe. C’est sur ce point que se joue l’essentiel de la réussite de la “greffe”.

Le point de vue ' de step in co '

Pour ‘step in co’, la compétence mise en oeuvre par le manager dans l’accueil est complémentaire des processus RH et touche à de nombreux aspects :
faire en sorte que la personne trouve rapidement sa place dans son poste, sa nouvelle équipe, son environnement, et soit opérationnelle
Faire en sorte que l’équipe se reconfigure de façon performante après l’arrivée de la nouvelle personne.
Faire en sorte que l’apport de la nouvelle personne permette à l’équipe de gagner en performance

Nous étendons également que la notion d’intégration à toute prise de poste y compris consécutive à une mobilité interne. Nous pensons même que cela va bien au-delà du statut salarié et que cela inclut toute forme de collaboration au sein de l’équipe : free-lance, interim, régie, alternance, apprentissage, …

Une dimension de la complexité et la volatilité à laquelle est confrontée toute organisation et ses managers, est le constant mouvement des équipes, avec des entrées/sorties nombreuses, des co-existences de type de collaboration variées. Cela passe par une compétence d’intégration renforcée et la capacité de s’articuler efficacement avec ses interlocuteurs RH.

Voir l'offre